16.05.2018
Réponse d’APP à la déclaration de Greenpeace

Jakarta, 16 mai 2018 - L’entreprise Asia Pulp & Paper (APP) est déçue par la déclaration publiée par Greenpeace aujourd’hui. Greenpeace est un partenaire intégral de nos efforts en faveur du développement durable depuis 2013 et son engagement et son soutien ont permis une forte progression dans la lutte contre la déforestation en Indonésie.

Greenpeace a joué un rôle essentiel dans l’élaboration de notre Politique de Conservation Forestière (FCP), qui a permis à APP de générer une chaîne d’approvisionnement « zéro déforestation ». Parmi de nombreuses autres réalisations, APP a également identifié et protégé plus de 600 000 ha de forêts naturelles grâce à la mise en place d’études sur l’approche Important Stock de Carbone (HCS) et Haute Valeur de Conservation (HCV) au sein de ses concessions et de celles de ses fournisseurs tiers. La déclaration de Greenpeace de ce jour a toutefois étendu la question au reste du groupe Sinar Mas Group, ce qui sort du cadre de la FCP. 

Ces trois derniers mois, nous avons communiqué avec Greenpeace en toute transparence afin d’aborder les enjeux soulevés par le rapport d’Associated Press (AP). Nous avions fourni un contexte quant à la question de propriété au sein de notre chaîne d’approvisionnement et établi clairement qu’APP rejetterait toute entreprise qui transgresserait notre FCP, quels que soient ses actionnaires, même s’il s’agissait d’organisations appartenant à la famille Widjaya. Sinar Mas Forestry (SMF) est une division au sein d’APP et non une société sœur. Par conséquent APP assume la responsabilité de tout ce qu’entreprend SMF.

Toutefois, les points cités par Greenpeace dans sa déclaration se concentrent sur les actions des entreprises ne se trouvant pas sous la responsabilité directe d’APP et qui, de nouveau, n’entre pas dans le cadre des engagements initiaux de notre FCP.

Nous avons été informés de l’intention de Greenpeace de réduire son engagement auprès d’APP en février, en partie en raison des préoccupations soulevées dans le rapport d’AP, mais également, selon nous, d’un changement de son approche de l’engagement envers les enjeux forestiers. Nous n’avons jamais considéré qu’il s’agissait de la fin de l’ensemble des engagements, contrairement à ce que prétend sa déclaration.

En ce qui concerne PT Muara Sungai Landak (PT MSL), voici les faits.

En 2014, nos parties prenantes nous ont demandé de clarifier notre relation avec 70 entreprises forestières, dont PT MSL. C’est pourquoi nous avons désigné un vérificateur Big Four en tant que partie indépendante afin de vérifier notre relation avec PT MSL et d’autres entreprises entrantes ou non dans notre chaîne d’approvisionnement et ainsi de déterminer la relation commerciale qu’entretient APP avec ces entreprises. L’audit a conclu que PT MSL n’avait aucun lien avec APP et que son bois ne provenait pas de notre chaîne d’approvisionnement. Cela reste vrai à ce jour.

Toutefois, suite aux allégations du rapport d’AP, nous avons mené une enquête et découvert que trois des actionnaires de MSL (et non deux, comme indiqué dans le rapport et dans la déclaration de Greenpeace) entretenaient des relations avec APP. Deux d’entre eux étaient des anciens employés d’APP qui nous ont quittés en octobre et novembre 2015, le troisième était un employé actuel qui n’avait pas déclaré ses actions et sa position au sein de MSL. Cette situation constituait une violation du code de conduite d’APP, car elle présentait un conflit d’intérêt direct. L’employé a été licencié avec effet immédiat.  

Les résultats de cette enquête ont également été partagés avec Greenpeace.

En ce qui concerne l’autre entreprise mentionnée dans la déclaration de Greenpeace, Golden Energy and Resource (GEAR), nous ne sommes pas en mesure de nous exprimer en son nom. GEAR mène ses activités indépendamment des nôtres et ne fournit pas de bois à APP.

Le territoire de 8 000 ha mentionné dans la déclaration fait référence à des concessions n’appartenant pas à APP et sur lesquelles l’entreprise n’a aucun pouvoir. APP ne s’approvisionne pas en bois auprès des propriétaires de ces concessions.

Greenpeace, ainsi que d’autres ONGs, se sont efforcées de nous montrer qu’une gestion responsable des forêts est non seulement importante dans la lutte contre le changement climatique, mais constitue également un avantage économique pour l’entreprise. Il s’agit d’un facteur clé du changement de la culture organisationnelle d’APP, qui a contribué aux progrès accomplis à ce jour.

Certes, il existe des domaines dans lesquels nous n’avons pas progressé aussi rapidement que nous l’aurions voulu, mais nous espérions qu’une collaboration avec des organisations comme Greenpeace nous permettrait de continuer à nous améliorer dans ces domaines.

Nous maintenons notre engagement à travailler avec l’ensemble de nos parties prenantes et sommes convaincus que nous pouvons faire beaucoup plus en travaillant ensemble. La lutte contre la déforestation en Indonésie est un enjeu complexe qu’aucune organisation ne peut résoudre par elle-même. La période de coopération entre Greenpeace et APP a permis d’accomplir de grandes choses, même si la lutte est loin d’être terminée.

 

Pour toute demande de renseignements des médias, veuillez contacter

 

Paul Beadle                                                                                         Claire Barry

MRM                                                                                                    MRM

T : +44 (0)78 84466 7975                                                T : +44 (0)7795 672706

E-mail : paul.beadle@mrm-london.com                      E-mail : claire.barry@mrm-london.com

 

 

voir toutes les videos ...
voir toutes les images ...
Tweets récents
Follow @AsiaPulpPaper