26.01.2017
Réaction d’Asia Pulp and Paper suite à la diffusion de l’émission Cash Investigation du 24 Janvier 2017

La dernière émission de Cash Investigation portait sur l’industrie du bois et a ciblé notre entreprise. Conscient des questions que cela a pu soulever chez les téléspectateurs, nous avons voulu, avec cette lettre, apporter des clarifications qui nous semblent indispensables. 

Nous rappelons en préalable que APP a mis en place le 5 février 2013 sa Politique de conservation forestière (FCP), avec l’engagement d’éliminer toutes fibres de bois issues des forêts primaires dans l’intégralité de sa chaîne d’approvisionnement. Cette politique a été développée en coopération avec The Forest Trust (TFT) et Greenpeace. A ce jour, aucun manquement à la règle "zéro déforestation" n'a été constaté par Rainforest Alliance, TFT ou par Greenpeace, qui effectuent leurs analyses en totale indépendance.

APP prend le problème des feux de forêt très au sérieux. Nous nous sommes engagés à renforcer nos mesures en matière de prévention des feux dans et autour de nos concessions ; pas seulement pour protéger nos plantations, mais aussi pour empêcher les fumées de porter atteinte à la santé de nos concitoyens et de leurs familles. APP n’a aucun intérêt à provoquer des feux dans ses concessions et/ou celles de ses fournisseurs en sachant pertinemment que ces feux peuvent détruire les matières premières qui constituent la base du cycle de production de pâte et de papier.

En 2015, des feux de forêts ont ravagé l’Indonésie. Comme dans de nombreux pays de la zone intertropicale, les feux sont la plupart du temps le résultat de pratiques de défrichage visant à étendre les zones de culture. Cette année-là, l’extrême sécheresse liée au phénomène El Niño a provoqué l’extension très rapide des feux qui, se propageant dans des zones de tourbières, n’ont pu être stoppés qu’avec le retour des pluies. Ils ont notamment détruit des plantations commerciales de production de fibres sur des concessions alimentant les usines d’APP. 

APP a adopté dès 1995 l’interdiction de feux sur toutes ses concessions et dans toutes celles de ses fournisseurs. Toutefois, même si cette politique est mise en œuvre avec rigueur depuis cette date, elle ne suffisait pas à répondre aux objectifs d’APP en matière de lutte contre les feux de forêts.

C’est pourquoi APP a développé depuis 2015, en coopération avec le gouvernement indonésien, une stratégie intégrée de contrôle des incendies (« Integrated Fire Management Strategy ») qui associe plusieurs composantes : 

Prévention et Préparation : 

  • Formation des employés et des fournisseurs au système de commandement des incidents (ICS), à la prévention et l’extinction des incendies par des experts internationaux en gestion des incendies ;
  • Poursuite des efforts visant à élever les niveaux d'eau autour des plantations, afin de réduire considérablement le risque d'incendie ;
  • Engagement auprès des communautés locales avec la mise en œuvre de nombreuses initiatives pour les sensibiliser à la protection des forêts tout en atteignant un niveau convenable de développement économique (environ 500 villages situés dans ou près de nos concessions sont concernés) ;

 

Détection anticipée : 

  • Patrouilles de surveillance des feux sur le terrain ;
  • Utilisation d’avions équipés de caméras thermiques ;

 

Réponse rapide en cas de feu avéré :

  • Déploiement de brigades sur le terrain associées à des moyens lourds de lutte aérienne et au sol. APP a notamment investi dans des hélicoptères capables de transporter jusqu’à 3500 litres d’eau. 

 

 

UN AUTRE SUJET ABORDÉ A  ÉTÉ  CELUI DE L'EXPLOITATION DES TOURBIÈRES

Il nous paraît important de souligner que la gravité des événements liés aux feux de forêt en Indonésie en 2015 a déclenché une véritable prise de conscience de tous les acteurs en Indonésie, et poussé le gouvernement indonésien à porter une attention particulière à la protection et la restauration des tourbières. A la COP21, le gouvernement indonésien s’est volontairement engagé à réduire des émissions de gaz à effet de serre de 29% à l’horizon 2030, un engagement reposant essentiellement sur la protection des forêts et des tourbières. C’est ainsi qu’a été créée l’Agence Nationale pour la Restauration des Tourbières (BRG) ayant pour objectif la réhabilitation dans les 5 prochaines années de 2 millions d’hectares de tourbières dégradées.

APP respecte pleinement la législation indonésienne en matière de gestion des tourbières et soutient les efforts nationaux de conservation et de restauration de ces écosystèmes très particuliers. Nous rappelons ici que, la réglementation interdisant l'exploitation des tourbières d’une profondeur supérieure à 3 mètres est entrée en vigueur en 2014, bien après que les permis d’exploitation de ces espaces aient été attribués à APP et ses fournisseurs. Depuis 2013, en application de la Stratégie de protection des forêts, APP s’est déjà engagé à cesser tout développement de nouvelle exploitation en zone de tourbière. En 2015 et 2016 APP a réalisé une cartographie très sophistiquée des tourbières (par analyse LIDAR) pour formuler les meilleures options techniques pour la préservation et la restauration des tourbières qui seront mise en débat avec les autorités gouvernementales[1]. Il est évident, que la mise en conformité des plantations commerciales en exploitation demandera un peu de temps pour définir les modalités de retrait des plantations et de la restauration de ces espaces.

A ce jour, le groupe a réalisé une cartographie complète des tourbières de l’est de Sumatra et de Kalimatan (est et ouest) et a déjà mis en œuvre les mesures suivantes :

  • Dès le mois d’août 2015, le retrait de 7.000 hectares de plantations sur tourbières profondes (il s’agit notamment de cinq concessions localisées à Kerumutan, ainsi que dans les provinces de Riau et de Berbak-Sembilang) ;
  • La construction en 2015-2016 de plus de 5.000 barrages sur les canaux de drainage périphériques pour stopper ce drainage et remettre en eau les écosystèmes les plus sensibles.

Bien qu'il y ait encore beaucoup de chemin à parcourir, APP est profondément convaincu que la prise de mesures urgentes pour protéger les zones restantes des tourbières, ainsi que la réduction et l'élimination des émissions climatiques des tourbières, doivent être une priorité. APP continue d’échanger de façon rapprochée avec le gouvernement indonésien pour explorer de nouveaux moyens de protéger et restaurer les tourbières.

Nous sommes bien entendu pleinement disposés à répondre à toutes les interrogations et à échanger sur les actions d’APP en matière de protection et de restauration des forêts indonésiennes. 

Contact :

app_france@cohnwolfe.com

[1] Depuis août 2015, APP travaille avec Deltares, une fondation néerlandaise dotée d'une expertise reconnue en matière de gestion des tourbières, afin de réaliser la cartographie la plus complète jamais réalisée sur les zones de tourbières tropicales, à l'aide de la technologie de télédétection LiDAR. Surveillée de près par Greenpeace, cette cartographie couvrira environ un quart de la tourbière indonésienne où se trouvent les fournisseurs d'APP. La superficie totale est de 4,5 millions d'hectares, ce qui en termes de taille est comparable à la taille de la Suisse. Cette surface comprend toutes les concessions APP, mais concerne également d'autres plantations commerciales. Toutes les données ont été partagées avec le Gouvernement indonésien ;
voir toutes les videos ...
voir toutes les images ...
Tweets récents
Follow @AsiaPulpPaper