10.12.2014 |
Francesco B.
Des forêts aux étalages de supermarchés (le challenge d’APP)

L’usine Asia Pulp and Paper de Sumatra se situe au cœur de grandes étendues de plantations d’eucalyptus et d’acacias précédant les zones de conservations dans lesquels vivent les derniers tigres de Sumatra. Confinée dans cette zone existe une réelle biodiversité. Il y a de cela quelques années, APP était montré du doigt par les militants luttant contre ceux qui nuisent à la planète et à l’environnement.

Cela fait quelques temps que l’entreprise a annoncé au monde entier qu’elle avait suspendu toute activité de déforestation, tout comme ses fournisseurs indonésiens, et avait chargé des tiers indépendants d’évaluer les zones devant être conservées au sein de ses concessions.

Comme résultat de ce changement d’orientation, Greenpeace, réputé pour ne pas être tendre avec les multinationales, a suspendu toutes ses campagnes contre APP, après avoir longuement et minutieusement analysé les actions menées sur la base de ce qui avait été déclaré. 

Le responsable des forêts chez Greenpeace, un anglais installé en Indonésie pour s’occuper de ces projets a déclaré : « Personne n’est ami ou ennemi éternellement : APP est actuellement 

sur la bonne voie »

De nos jours, et tout particulièrement dans les pays récemment industrialisés, les gouvernements se cantonnent à suivre les décisions prises par les grands groupes, pour le meilleur ou pour le pire. Dans le cas présent, il semble que la direction prise par APP soit la bonne.

Dans le centre de recherches, le programme pour la reproduction de certaines espèces d’arbres et la préservation de l’héritage génétique est actif, les plantations sont parfois attaquées par des orangs outangs, dans ces cas, il est nécessaire de changer le type de plante, en le remplaçant avec une variété que les animaux n’apprécient pas. Chaque jour, 300 camions chargés de bois entrent dans nos usines. Cependant, il semble qu’à cet endroit du monde, au cœur d’un pays fraichement industrialisé, avec plus de 250 millions d’habitants, sont non seulement plantées les graines qui permettront aux arbres de pousser avant d’être transformés en papier ; mais également celles d’un modèle économique plus responsable et avec une vision stratégique à long terme. Trouver la manière de traduire et d’étendre l’engagement d’APP aux marchés mondiaux, sur lesquels l’entreprise est présente, est la prochaine étape à franchir.  Cet objectif est sans doute encore plus complexe que les programmes de conservation déjà mis en place, mais APP semble avoir décidé de s’y atteler.

 

Université Bocconi et President Green Management Institute

 

Prélevé du Corriere Economia 5 mai 2014 | 10:58 © Tous droits de reproduction réservés  

 

 

Tags:
Categorías:
comentarios (0)
ver todos los vídeos ...
ver todas las imágenes ...
Últimos tweets
Follow @AsiaPulpPaper