Biodiversité et Conservation

APP est engagé en faveur de la protection de la diversité du vivant, en particulier concernant les espèces d’essences natives, le Tigre de Sumatra, les éléphants, les orangs outans, les oiseaux et d’autres animaux. 

A propos des programmes de conservation en Indonésie 

Selon le plan gouvernemental d'aménagement du territoire indonésien, la surface totale allouée pour le développement de plantations s’élève à 3,5 millions d’hectares, sur les 110 millions d’hectares de forêts que compte le pays. Sur ce total, 50 millions sont des zones de conservation protégées, 60 millions sont utilisées pour la production papetière dont 56,5 millions de concessions destinées à la fabrication de produits à base de bois composite et de bois massif, et non à la fabrication de pâte à papier et de papier. 

La sélection des 3,5 millions d’hectares destinés au développement de plantations pour la pâte à papier a été faite en choisissant les terres boisées à faible valeur en Indonésie. Pour autant, le gouvernement demande aux industriels développant des plantations pour la fabrication de la pâte à papier de mettre en œuvre de nombreuses évaluations environnementales complètes et indépendantes – incluant des études d’impact environnemental et des évaluations de délimitation macro et micro – afin de s’assurer que toutes les zones de forêt à haute valeur de conservation qui pourraient exister dans ces zones boisées à faible valeur soient identifiées et protégées. De la même manière, les fournisseurs en fibres de bois d’APP doivent agir en conformité avec ces principes et mettre en réserve environ 40% des terres de leurs concessions. Depuis la fin janvier 2013, selon la Politique de Conservation Forestière d’APP, l’exploitation de la forêt primaire par les fournisseurs d’APP est interdite tant que les évaluations indépendantes sur les zones à Haute Valeur de Conservation et riches en carbone sont en cours. 

A propos des programmes phares d’APP en matière de Conservation 

APP et ses fournisseurs en fibres de bois ont mis en place plusieurs programmes phares de Conservation pour protéger et gérer des zones avec une concentration importante et variée d’espèces biologiques ou ayant une dimension culturelle pour le peuple indonésien.

La réserve de Giam Siak Kecil: APP a financé et instauré un partenariat avec le programme L’Homme et la Biosphère (MAB), l’Institut Indonésien des Sciences (LIPI), le ministère Indonésien des forêts, ainsi que le gouvernement local de la province de Riau, dans le but de créer une réserve de biosphère dans la zone de Giam Siak Kecil Bukit Batu (GSK). Située dans les zones administratives de Bengkalis et de la province de Riau, au centre de Sumatra, la réserve de GSK est située à 120 km au nord de l’équateur, soit environ à 200 km (108 milles nautiques) à l’ouest de Singapour. Une réserve de biosphère est un concept développé par l’UNESCO correspondant à la conservation d’un territoire de 705 271 hectares, composé  d’une zone centrale de 178 722 hectares (25%), une zone tampon de  222 426 hectares (32%), ainsi qu’une zone de transition de 304 123 hectares (43%) dédiée à une utilisation durable. Dans le cadre de ce partenariat, APP est ses fournisseurs en fibres ont offert plus de 70 000 hectares de concessions forestières dans la province de Riau. Cette collaboration constitue un des premiers partenariats publics-privés en Indonésie, destiné à la protection d’une ressource naturelle fondamentale. Conformément au concept de réserve de biosphère, GSK a  trois principales fonctions : la conservation de l’écosystème et de la diversité génétique, le développement économique et humain ainsi que la création d’un laboratoire naturelle de recherche, la formation et l'éducation. Ce concept a été accepté et approuvé en 2008 par le comité national du programme L’Homme et la Biosphère (MAB) en Indonésie. En février 2009, le comité consultatif international du MAB et l’UNESCO Paris ont recommandé que le lieu soit approuvé en tant que réserve de biosphère par le Bureau du Conseil international de coordination du MAB (CIC). En août 2013, a été lancée la feuille de route « Vision 2020 : vers une cogestion durable ». Cette feuille de route peut être consultée en suivant ce lien

Les 10 000 hectares de la réserve naturelle de Taman Raja: Taman Raja est une concession forestière composée de plus de 16 400 hectares et située dans la province de Jambi, à Sumatra. Après évaluation, la réserve inclut 6 800 hectares habités par plusieurs communautés locales et 6 000 hectares de forêts naturelles riches en biodiversité vitale et à forte valeur sociale. Les fournisseurs d’APP en Indonésie en collaboration avec des ONG locales et les représentants des communautés locales ont établi la réserve en 2007, afin de préserver cette terre d’une grande valeur. 

Les 106 000 hectares du Sanctuaire des Tigres de Senepis à Sumatra: Le tigre de Sumatra fait partie des cinq espèces de tigre encore en vie. Estimé à 500, le tigre de Sumatra est classé comme espèce menacée dans la liste de l’Union internationale pour la conservation de la nature. En n’exploitant pas à des fins de production 106 000 hectares du Sanctuaire du tigre de Sumatra, les fournisseurs d’APP en fibres de bois et les autres propriétaires de concessions apportent une contribution vitale et indispensable pour la survie de l’espèce. Le Sanctuaire va agir pour prévenir de nouveaux empiètements sur l’habitat naturel du tigre ce qui va permettre le développement et la croissance de cette zone et ainsi attirer du gibier dont le tigre se nourrit. Il convient de noter que la mise en place d’un Sanctuaire des tigres dans une zone de production forestière est une initiative pionnière. 

Le programme Kutai pour les Orangs-outans: Le Parc national de Kutai dans le Kalimantan oriental est l’un des derniers bastions de l'orang-outan de Bornéo. Le parc a subi d'importants dégâts durant les incendies de 1997 qui ont ravagé Kalimantan, poussés par l’ouragan El Nino. En 2007, APP Indonésie et ses fournisseurs Surya Hutani Jaya ont lancé une étude sur les options permettant d'assurer la survie de l'orang-outan, tout en assurant la viabilité économique de la plantation. Les fournisseurs d’APP en fibres de bois, les représentants du Parc national de Kutai, des représentants de la société civile, des membres du gouvernement compétent et des ONG ont formé un groupe de travail pour échanger sur les problèmes et les solutions envisageables pour gérer et améliorer le Parc et ses alentours afin de contribuer à la survie de la population des Orangs-outans. 

20.02.2017 | Michael M.
Recycling: Opportunities & Challenges
I recently attended a global recycling gathering in Dubai and wrote a piece for CSR wire regarding the meeting. The...
voir tous les blogs ...
Feuille de route Développement durable
En savoir plus sur les engagements d’APP pour améliorer sa performance environnementale, la conservation de la biodiversité et la protection des droits des populations communautés locales.
En savoir plus
voir toutes les videos ...
Donnez votre avis
N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires sur les engagements d’APP en matière de développement durable. Votre contribution nous aidera à progresser.
Vos commentaires